Aides et crédit d’impôts pour le changement de menuiserie

Vous voulez entamer des travaux en vue de remplacer les menuiseries de votre habitation ? Savez-vous que des aides et des crédits d’impôts peuvent vous être allouées dans le cadre de la rénovation de votre maison ? Concept-menuiserie va vous aider à y voir plus clair !

Des aides et crédits d’impôts pourront vous être accordées si vous effectuer des travaux d’isolation de votre maison qui ont pour but de réduire sa consommation d’énergie en contribuant notamment au recyclage des portes ou fenêtres remplacées.

Le CITE

Apparu en 2004, le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique) est une aide de l’Etat vouée à disparaître en 2021, remplacé par MaPrimRénov’. Accessible au départ même aux ménages aisés, le CITE est accordé sous conditions de ressource.
Le CITE prend en compte votre revenu fiscal de référence, vous n’aurez donc pas forcément accès à cette aide en fonction du nombre de personnes qui composent votre ménage. Il est important de noter que les ménages dont les ressources dépassent les plafonds et qui ne sont pas éligibles à MaPrimeRénov pourront bénéficier, sous certaines conditions, d’un CITE transitoire jusqu’au 31 décembre 2020.
Le montant de l’aide du CITE 2020 dépend du type de travaux (rénovation de menuiseries extérieures, remplacement des fenêtres et porte-fenêtres) sans jamais pouvoir dépasser 75% des dépenses engagée par le propriétaire. Le plafond est également fixé sur une période de 5 ans (du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2020) à :

  • 2 400 euros pour une personne seule (célibataire, veuve ou divorcée)
  • 4 800 euros pour un couple soumis à une imposition commune.

MaPrimeRénov’

Les aides de l'Etat en cas de travaux d'économies d'énergie

Cette nouvelle aide a vu le jour le 1er janvier 2020, elle remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter mieux agilité ». MaPrimeRénov’ est destinée aux propriétaires occupant leur logement à titre de résidence principale et versée sous conditions de ressources par l’Anah. Par exemple pour une famille de 4 personnes vivant en France (hors Ile-de-France), les ressources globales ne devront pas dépasser 39 192 euros. Les aides de MaPrimeRénov’ peuvent se cumuler pour un même logement dans la limite d’un plafond de 20 000 € pour  des travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique mais pas de remise en sécurité de vos portes et fenêtres.

L’Eco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ)

L’Eco-prêt à taux zéro est comme son nom l’indique un prêt sans intérêt que vous pourrez contracter si les travaux de rénovation de votre maison visent à améliorer sa performance énergétique d’au moins 35%. Il concerne les propriétaires occupants ainsi que les bailleurs si votre logement est loué comme résidence principale. Il existe également un Eco-PTZ spécifique si vous êtes copropriétaire.
Son montant varie en fonction du nombre de travaux que vous souhaitez réaliser : pour une action seule sur les vitres, 7000 € pourront vous être prêté, 25 000 euros si vous avez deux travaux à faire, 30 000 euros pour trois travaux et plus. Dans le cas d’une amélioration de la performance énergétique globale, vous pourrez emprunter jusqu’à 30 000 euros.
L’Eco-PTZ devra être remboursé dans les 15 ans. Les travaux éligibles à l’Eco-PTZ sont le remplacement d’au moins la moitié des fenêtres et portes-fenêtres en simple vitrage donnant sur l’extérieur. Des travaux additionnels peuvent s’ajouter comme le changement des portes d’entrée donnant sur l’extérieur et l’installation de volets isolants.

Le programme « Habiter Mieux » de l’Anah

Grâce au programme « Habiter Mieux » de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), les propriétaires occupants et bailleurs pourront être aidés financièrement de 35% jusqu’à 50% du coût global des travaux si leur logement a plus de 15 ans. La rénovation des fenêtres fait partie des travaux acceptés dans ce dispositif.

Les aides des fournisseurs d’énergie (CEE)

Les entreprises fournisseuses d’énergie ont été obligées par l’Etat de s’impliquer dans la réalisation d’économies d’énergie de ses consommateurs. En contrepartie, ils reçoivent de l’Etat des certificats d’économies d’énergie (CEE) et n’ont pas de pénalités financières.
Ainsi, l’installation de fenêtres et porte-fenêtres par des entreprises RGE peuvent vous faire avoir des aides de leur part. Ils pourront vous apporter des primes, des prêts à un bon taux ou encore des diagnostics.

Les aides des collectivités locales

En fonction de l’endroit où vous habitez, vous pouvez également vous rapprocher des collectivités locales (région, département, commune) pour avoir des aides en vue de la réalisation de vos travaux d’amélioration énergétique.

L’aide Denormandie

Jusqu’au 31 décembre 2022, l’aide Denormandie aide les futurs propriétaires bailleurs en les exonérant fiscalement ou en leur accordant une réduction d’impôt si ceux-ci veulent rénover leur logement acheté et le louer pour une longue durée. Il faudra qu’ils vivent dans l’une des 222 villes « Action coeur de ville » participantes ou dans les villes du dispositif « Expérimentation Ville Patrimoniale ».
Le remplacement des fenêtres actuelles par des fenêtres plus isolantes entrent dans le dispositif.
Pour savoir si vous remplissez les conditions pour être éligible au dispositif Denormandie, rendez-vous sur le site cohesion-territoires.gouv.fr.

Les aides du programme Action Logement

Les crédits d'impôts et aides pour la transition énergétique

L’association Action Logement peut vous allouer une aide à la rénovation énergétique ainsi qu’à prêt à un taux de 1% si vous remplissez les conditions de ressources demandées.

L’exonération de la taxe foncière

Si votre logement date d’avant le 1er janvier 1989, renseignez-vous, votre commune pourra peut-être vous exonérer de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB). Cette exonération va de 50 à 100% sur 3 ans. L’achat et la pose des matériaux d’isolation thermique des parois vitrées à condition qu’ils viennent remplacer du simple vitrage est un des travaux éligibles à cette exonération.

Votre caisse de retraite peut vous aider

Si vous êtes retraité du régime général, votre caisse de retraite peut vous aider sur la motorisation de vos volets roulants par exemple. Rendez-vous sur le site du service public afin de voir si vous remplissez les conditions d’obtention de cette aide.

La possibilité de cumuler plusieurs aides et crédits d’impôt

Sachez que certaines aides et crédit d’impôt sont cumulables. Vous pourrez par exemple contracter l’Eco-prêt à taux zéro tout en recevant le CITE, MaPrimRénov’ ou les aides de l’Anah. Ou encore vous pourrez percevoir les aides d’Action Logement en plus de celles de l’Anah ou des aides des fournisseurs d’énergie. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de l’ADEME.

Vous l’aurez compris, l’Etat ne vous laissera pas seul dans la rénovation de votre maison. Penchez-vous sur les nombreuses aides et crédits d’impôts dont vous pourrez bénéficier si vous souhaiter améliorer les performances énergétiques de votre maison, cela peut vraiment valoir le coup ! Cela ne concerne pas que le changement de portes et fenêtres, vous pourrez également rénover votre toiture, vos planchers et pourquoi pas, installer une pompe à chaleur.

1 thought on “Aides et crédit d’impôts pour le changement de menuiserie

Comments are closed.